Parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille…
Contact +41 79 647 97 51

Les gros cailloux.

blog2

Je vais vous raconter une petite histoire. C’est une métaphore.  La métaphore est une figure de style fondée sur l’analogie et/ou la substitution (…) afin de traduire une pensée plus riche et plus complexe que celle qu’exprime un vocabulaire descriptif concret. Wikipédia Certaines cultures, comme la culture africaine, parlent volontiers par métaphores ou à travers les contes. Le film par excellence pour entrer dans ce monde est : Il Postino de Michael Radford, 1994. Autrefois nos parents nous racontaient des histoires, celles-ci pouvaient être apparentées à des métaphores susceptibles de nous donner des outils pour comprendre ou mieux gérer la vie quotidienne. Cette coutume s’est malheureusement perdue au profit de séries télévisées.

Voici ma petite histoire :

Un homme se trouvait au bord d’une rivière pour ramasser des pierres afin de  décorer sa maison. Ne pouvant faire qu’un seul voyage il devait remplir son récipient au maximum. Il lui fallait des gros cailloux, des cailloux moyens et des petits  cailloux. Il avait aussi besoin d’un peu de sable pour mettre entre les pavés, devant sa maison.Comment allait-t-il s’y prendre pour ramener le maximum de matériel avec lui en un seul trajet ?

Réfléchissez un instant comment vous vous y prendriez à sa place ?

Mettre une couche de sable, quelques poignées de petits et plus gros cailloux, pour finir avec une ou deux grosses pierres ? Pourtant c’est exactement l’inverse qu’il fit et il fit bien ! Pourquoi ?

En mettant les plus grosses pierres en premier et les moyennes ensuite,  les plus petits cailloux se sont glissés facilement entre les gros et ont occupé les espaces vides. Voilà un récipient bien lourd.

Et pourtant il restait encore de la place pour du sable ! Le sable se glissa partout et s’infiltra dans les interstices. Ainsi même plein de cailloux, le récipient pouvait encore recevoir du sable.

Et c’est ainsi que l’homme en question a pu, en une seule fois, remplir son récipient au maximum.

Quel intérêt à vous raconter cette histoire ? Vous la connaissez déjà ? Tant mieux, pourtant sa morale n’est pas toujours facile à appliquer !

Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, remplacez simplement les cailloux et le sable par vos priorités dans la vie…. ou dans la journée ! Et tout est dit ! Essayez !

Madeleine Bovigny
Formatrice et coach

Laisser une réponse

Adresse

Activ'coach Madeleine Bovigny Rossy Formatrice & Coach 1721 Misery Téléphone: +41 79 647 97 51 Mail : mbovigny@activcoach.ch

Derniers articles